241158

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/11/2015

Mon billet du jour

Tandis que les partisans des recettes miracle continuent de nous en mettre plein les yeux, n’hésitant pas à se poser en hérauts d’un renouveau souhaité – ce en quoi ils n’inventent rien, il faudrait être aveugle pour ne pas espérer, a minima, un mieux ! – et tant qu’à faire, pourquoi ne pas leur allouer un ministère de la Parole, pour officialiser leurs crachotis ?... on continue de surfer sur l’exclusion quand il faudrait réunir, de se créer des ennemis en stigmatisant à peu près tout qui est différent de soi, quand ces fameux ennemis, comme les loups, sont à nos portes, dans le ring même : profitant de la misère commune et des institutions qui leur ont ouvert leurs portes pour s’asseoir sur l’altruisme, et ratisser dans l’électorat tout ce qui traîne de mécontentement en espérant sans le dire jamais le pouvoir pour le pouvoir, absolument. Pour l’exercer, dans le sens qu’ils l’entendent, pardi ! Et diviser à l’encan afin de mieux régner : rien de nouveau sous le soleil.

Voilà où nous en sommes, alors que l’à venir est encore entre nos mains. Et qu’il est en train de nous échapper, en le déléguant, ce pouvoir qui est nôtre, à nos « intellectuels » en mal de reconnaissance et de subventions & aux politiques du « Y’a qu’à ! » , « Faut qu’on ! ». Merci à celles et ceux qui m’auront compris. DM

Faites passer je vous prie-------------------------------------------------merci

Les commentaires sont fermés.