241158

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/11/2020

"Pièces à conviction" sur France 3, à 21h05 le 18 novembre 2020

Bonjour à toutes et à tous,

je crois intéressant que vous suiviez l'émission susdite, ce soir sur France 3, si elle n'est pas déprogrammée. Ceci, pour vous faire une idée de la qualité des "soins" prodigués aux plus vulnérables d'entre nous, les personnes âgées en Ehpad, lors du premier confinement. Le décret du 29 mars 2020 est toujours en vigueur.
Tout en sachant que les réserves émises par le personnel soignant qui a témoigné pour cette émission (même à visage flouté, car encore identifiable) ne le met pas à l'abri de sanctions. A suivre donc.

Dans la droite logique de ce que je souhaitais que vous preniez conscience, de cette instrumentalisation du corps humain, "bon pour la casse" quand il ne répond plus aux a priori sociétaux quant à son utilité future, cette "zone grise" dont je vous entretenais dans mon Journal du premier confinement, une plainte a été déposée jeudi 19 novembre à Versailles par les enfants d'un couple d'octogénaires morts dans un hôpital des Yvelines où ils avaient été hospitalisés à cause du Covid-19. Les enfants dénoncent la mise en place non concertée et injustifiée d'un protocole de soins palliatifs accusé d'avoir tué leurs parents, selon leur avocate. Cette plainte pour "administration de substance nuisible" et "homicide involontaire" a été déposée jeudi au parquet de Versailles, a précisé Maître Fanny Vial.

Amitiés partagées, Daniel Martinez

Les commentaires sont fermés.