241158

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/07/2021

Préhensiles

Dans l'insomnie des houles
où les vents inspirent expirent
un appétit de l'espace
éventent les ailes ciselées 
virent sans rive
dans l'ici et le maintenant

sous la courbure du sommeil
          s'arrachent 
de la page chiffonnée des draps
les ombres des grands pins 
les figures étirées
de l'humanité première
bercées par la progressive
géométrie de la lune


En bordure de nous-mêmes
l'écorce craque et la laitance
résineuse des mots d'août
jusqu'à la peau sa magie olfactive
rejoint le leurre de l'étoile bue
les désirs conjugués
des limbes du jasmin 
l
'archet des neiges éternelles
ensemble accordés réaccordés
à la poussée en cercle 

de tout ce qui vit là
respire
l'éclair lent
du plaisir advenu


Daniel Martinez

Les commentaires sont fermés.