241158

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/07/2018

En exergue, in Diérèse 74

Il m'a semblé opportun de choisir pour l'entrée dans ce numéro à venir de Diérèse, le soixante-quatorzième, ce qu'écrivait Novalis:

"Toute cendre est grain de pollen "

En plus de ce que je vous ai déjà annoncé dans le Domaine étranger (Vittorio Sereni, Gregory Corso), j'aurai plaisir à vous donner à lire des traductions de poèmes de Michela Zanarella.

 

____________

PS : permettez-moi, je ne croyais pas que l'actualité toute récente viendrait confirmer "le bien" que je pense de notre monarque branché... Étonnant de même que notre presse ne porte ces faits sur la place publique qu'après les festivités poutiniennes. Aurais-je l'esprit mal placé ?, pas impossible. Je n'attends plus à présent qu'un beau discours enflammé du locataire de l’Élysée, un plaidoyer très lyrique, pour le JT de 20h00 ; avec, pour lui donner la réplique, une journaliste accréditée (moi qui n'ai pas de téléviseur, je pourrai, Dieu merci, suivre ladite allocution dans un café, place de la Contrescarpe, à Paris, sous vidéosurveillance). Amitiés partagées, Daniel Martinez