241158

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/05/2017

Le Fennec (Renard des sables)

Carnet Saharien

Le Fennec

FENNEC.jpg

Dessin à la mine de plomb de Pacôme Yerma

 

Du sable, la tête qui dépasse
marquée de grands yeux sombres ;
fixe,
le regard, au-delà du feu blanc
descendu des fibres de la nuit
sous le fléau de l'invisible perspective
lui, Fennec, jamais ne semble
souffrir du Soleil
qui frappe pierres et sol
et vrille le bleu intense.

De ce côté, il sait profiter
de la plus petite ombre
que chérit l'épineux.
Un écart des paupières,
il est là, se tapit comme un lièvre
le menton enfoui presque ;
un murmure, un petit cri
un sifflement qu'est-ce ? :
d'étranges sonorités dont la trame
nomme la fissure de la roche,
éventent son secret.


Moustaches fines
époussetant le hasard
fourrure et poussière,
un trou dans le jour aveugle :
son terrier, vrai labyrinthe
d'où sort le museau noir,
un verbe de mouvement.

D'un coup, l'échine qui se fige
avant que de se déployer
– s'il chasse pour son compte la gerboise
projetant les griffes
ouvrant la mâchoire
pour foudroyer la proie élue.
La victime alors, dépecée longuement.


Figures multiples de la nature,
qui se moque bien de nos sentiments
quand elle est fidèle toujours
aux temps anciens
où la cruauté des hommes
n'était pas encore effacée

par le vernis de la culture.

                                  Daniel Martinez

09:27 Publié dans Arts, Bestiaire | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.