241158

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2015

Origine de l'expression : "Un lit de roses"

"Au prix du mal que la pauvre homme avait,
Gens que l'on pend sont sur des lits de roses", écrit La Fontaine
.

Cette expression a une origine tragique et non plaisante comme on pourrait le croire. Guatimozin, empereur du Mexique, avait succédé à son oncle et beau-père en 1520. Il entreprit de secouer le joug des Espagnols et réussit à chasser Cortez de Mexico. Mais, vaincu à son tour, il fut fait prisonnier. 

Fernand Cortez le soupçonnait d'avoir fait jeter dans le lac de Mexico les trésors fabuleux des Aztèques et lui en demanda l'emplacement. Guatimozin refusa de répondre. L'Espagnol le fit alors enduire d'une couche d'huile et le fit coucher sur des charbons ardents. Le premier ministre subissait à ses côtés le même supplice, mais ne manifestait pas un stoïcisme aussi ferme. Alors Guatimozin, voyant les regards suppliants de son ministre, lui dit : "Et moi, suis-je sur un lit de roses ?"

Cortez, honteux de sa cruauté, fit cesser le martyre des deux hommes. Mais, quelques jours plus tard, sous prétexte que l'empereur avait tenté de s'enfuir, il le fit pendre. Guatimozin avait vingt-cinq ans, ce fut le dernier empereur indien du Mexique.

Les commentaires sont fermés.