241158

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/03/2017

Journal indien : opus I

Des champs de millet que traversent tout de go, sous un soleil écrasant, des pique-boeufs.
Pourquoi le vanneau parle-t-il anglais ?, il suffit d'écouter son chant constant : "Did you do it ?"
Martins-pêcheurs, au blanc poitrail.

La tête rouge des grues cendrées, qui volent par deux, fidèles, dirait-on.
Dans le mausolée d'Itimad-ud-Daulah, les effluves floraux sont représentés par des sortes d'oiseaux ou de petits nuages innocents flottant à l'estime.
Ici et là, les coupoles rousses mêlées au ciel rose-rouge. La nuit tombe, le dedans et le dehors du monde, le soi et le hors-soi sont étrangement, paradoxalement, le même ; le même réel, d'une nécessité parfaite équivalente à une tout aussi parfaite contingence.

Des gitans vendeurs d'ours les exhibent, un anneau dans le nez, au beau milieu de la chaussée. Le bus ralentit, un homme en descend, pour chasser à coups de pierre ceux qui osent... Manouche est un dérivé du sanscrit, où manch désigne l'homme.
Le Jaïnisme : pas de castes, pas de divinités, mais 24 prophètes ; et le refus de nuire, à quiconque.
Des bergers tout de blanc enturbannés se protègent du soleil avec des parapluies noirs.
Des bufflones, dont seule dépasse la tête.
Des dromadaires portant des fagots de bois d'acacia où cuiront les prochains repas.
On peut dissoudre le problème en dissolvant le nom. Le nom des choses, le fond réel du réel, qui nous regarde de nul regard. Toutes choses donc, se touchant de toutes parts.

Les chèvres qui broutent je ne sais quoi sur le toit d'une maison à Jaipur.
Huttes composées de plumets de roseaux.
Des saris colorés sèchent dans un champ.
Sentir, vouloir, imaginer, concevoir ? Chargés de briques pour la construction, des ânes.
Les porcs noirs sur le bas-côté, silencieux pour l'instant.

Simplement, des galettes de bouses séchées, brûlées pour cercler de fer les roues de bois. Des chars à boeufs.
Sous les étals fumants, le globe blanc des oeufs.
Des melons, des concombres, des pastèques dans le lit asséché de la Yamouna, récoltés avant la saison des pluies. Mondain/divin, autre/soi, propre/impropre : que ces termes semblent opposés, pour se greffer ensuite l'un à l'autre, comme par magie. Ce sentiment si typique du Vieux monde témoigne en fait contre lui-même. De l'envahissement par les simulacres. Quand seul importe ce nerf au-dedans qui nous fait mal. Autant dire : les racines de la vie.


                                                                      Daniel Martinez 

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

22:33 Publié dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.