241158

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/12/2018

Lionel Bourg nous accompagnera in Diérèse 75

SPIRALE BLOG.jpg

 

     Ma phrase en procéderait-elle ?
     Myope, bourrelée de repentirs et d’imprécisions, elle creuse et, creusant, forant comme taupe les matériaux de sa grammaire, obéit d’instinct ou par obstination aux méandres de la mémoire, le travail d’écriture « travaux » serait plus judicieux, le pluriel sied au va-et-vient opiniâtre des aiguilles n’investirait-il que le tremblement d’un feuillage. On n’écrit pas sans crainte. Sans volupté pourtant. De sorte que l’amoureuse initiation des débuts ne déflore ni la virginité des mots ni la candeur hypnotique d’une facture que l’on étreint toujours pour la première fois.
    Explication superficielle, s’agaceront les linguistes. Je ne m’en formaliserai pas. Le temps, ou la durée, la durée qui goutte aux commissures du langage, s’épanchant sous la plaie qu’écrire ne cautérise ni ne panse, le scribe, courbé sur sa tablette, un cahier ou le clavier de son ordinateur, ne supportera plus d’être comme hier le jouet de phobies indécentes. Roi pêcheur sans royaume, gardien moribond du Graal, et des romans, du poème, il hissera dans sa chaloupe un filet où ne brilleront que des ectoplasmes...

 

Lionel Bourg

19/12/2018

Monique Saint-Julia participera à Diérèse 75

Le fond de l’air est sucré comme un fruit : murets, sentiers, combes, prairies. Verdoiements qui défilent de toutes parts : verts tracassiers des lézards, verts vénéneux, vert des lierres à l’assaut des arbres, verts dorés des carabes, verts empressés de vivre, portant belle éclosion de lumière...

 

Monique Saint-Julia

 

SIGNES D 75.jpg

18/12/2018

Yves Renaud sera des nôtres in Diérèse 75

CÉLÉBRATION

 
 
                T'élevant
 
                 tu t'élances
 
                 vers le haut ciel
 
                 ainsi la fleur
 
                 précédant le fruit

 
 
                 Te rapprochant
 
                 tu retournes
 
                 à ta tanière
 
                ainsi la louve
 
                 vers ses petits

 
 
                 T'élevant
 
                 tu enserres nos peurs
 
                 et libères nos fièvres
 
                 ainsi les gestes retenus
 
                 le désir de l'instant...

 
 
Yves Renaud