241158

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2015

Un recueil inédit de Pascal Ulrich

Bonjour à toutes et à tous, j'ai le plaisir de vous annoncer la sortie prochaine d'un nouvel opus de Pascal Ulrich (n'oubliez pas de vous reporter aux notes de ce blog, où j'ai pu vous parler du plasticien et poète hors normes qu'il fut) dont l'éditeur est Robert Roman. Que vive la poésie, quelque forme qu'elle emprunte ! A bientôt, DM

 

BLOG ULRICH 20.jpg

 

En mars 2015

 

Pascal ULRICH

 

JOURNAL

EN NOIR

 

Inédit

 

Format 15 X 21 cm

44 pages

 

A commander pour 7 €

Chez Robert Roman

                   7, rue des gardénias
                   31100 Toulouse                             

 

* * * *

 

Je suis un poisson ardent

dont la colère attise

les larmes d’Eros

 

*

Je suis une ombre glacée

dont le charme est dans le fruit

du mélancolique crépuscule

 

*

Je suis l’ivraie

qui du bon grain

fait l’éloge ironique

 

*

Je suis un arbre tombé

du nid de l’oiseau blessé

par l’ortie aux rasoirs

 

                                                           Pascal Ulrich

 

----------------faites passer je vous prie, par avance merci-----------

27/11/2014

Une lettre d'Armand Olivennes (1931-2006) à Robert Roman

Dans mes archives, j'ai retrouvé copie de cette lettre qu'Armand Olivennes, farouche défenseur de la micro & petite édition, poète de son état (il fut aussi psychiatre, frère de Claude Olievenstein, comme quoi l'un n'empêche pas l'autre) a adressé à l'éditeur que vous connaissez mieux à présent, j'ai nommé Robert Roman, qui vient de faire paraître un livre de référence sur "Pascal Ulrich le rêveur lucide", (voir note blog du 20/10).
Livre d'artiste que vous pouvez vous procurer en lui écrivant au : 7 rue des Gardénias, 31100 Toulouse, vous pourrez disposer de cet ouvrage tout en couleur contre la somme de 35 €, port payé (ce qui est bien peu, eu égard aux frais engagés) :

                                                            Le 5 novembre 1995


Cher Robert Roman

    Merci pour votre amical envoi de l'ouvrage que vous avez écrit en collaboration avec Pascal Ulrich : "Commissures".

Les illustrations de Pascal Ulrich ont un expressionnisme "brut", et une verve "nette" qui sont légères, plaisantes, mi-sel, mi-poivre.

Les vôtres ont une visée plus caricaturale. C'est l'univers de la science-fiction américaine rendu plus comique par une dérision plus vaine que cruelle.

Avec les textes c'est l'inverse, la science-fiction montre le bout du nez de la torture chez Pascal Ulrich. Il lui faut le chapeau des fous pour supporter l'appel d'air permanent du siphon, de la pompe aspirante du néant.

Vous, vous maintenez votre rêve, coûte que coûte, avec son désespoir et sa nostalgie, face au nihilisme et à la dislocation.

Félicitations pour cette oeuvre en commun, aussi bien pour les textes que pour les graphismes. En fait, s'il y a une unité dans le binôme, il y a surtout association matérielle.

A titre de réciprocité, ci-joint mes récentes productions disponibles.

                                              Confraternelles amitiés

                                               Armand Olivennes
                             

PASCAL 18.jpg

Dessin inédit de Pascal

 

Robert Roman : "Pascal Ulrich le rêveur lucide", c/o Robert Roman, éditions du Contentieux, 7 rue des Gardénias, 31100 Toulouse, 35 €, port payé. ISBN : 978-29547767-6-7. 21 x 29,4 cm

Faites circuler svp, merci mille fois. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

02/11/2014

Les "malheurs" des immortels

* * * *

ULRICH 17 BLOG.jpg

Un dessin qui me fut adressé par Pascal Ulrich, au sommet de son art.

"Quand l'homme se laisse aveugler par les choses
il se commet avec la poussière.", écrivait Shitao.

Merci à toutes celles et à tous ceux qui s'intéressent aux oeuvres de Pascal de faire passer. Le livre qui vient d'être édité par Robert Roman, aux éditions du Contentieux : Pascal Ulrich, le rêveur lucide (voir note blog du 20/10) contient d'autres peintures de cette période du peintre (contemporaine d'une chute malheureuse, qui provoqua une "sidération nerveuse", depuis le bras jusqu'à la main droite), amicalement, DM