241158

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2017

"Les feux d'Essaouira", Pierre Le Coz, éditions du Laquet, 2002

Ils poussèrent le volet et reçurent sur leurs paupières la dernière lumière, orange, sans origine, du soleil déjà couché. Et il leur parut que le soir d'été était comme la résolution de tous les antagonismes du jour, la couture de deux mondes qui s'étaient affrontés silencieusement au-dessus de la ville. Ils sentirent alors une profondeur s'ouvrir en eux tandis que, venant de la cité grondante une lame montait à cet instant vers leur fenêtre. Durant un instant, ils devinrent cette vague, firent corps avec cette invisible présence remplissant la chambre...

                                                                           Pierre Le Coz
                                                             
(a publié dans Diérèse)

 

LE COZ.jpg

Sur les chemins du monde, Daniel Martinez, 21 x 29,7 cm

24/02/2017

Le Crabe

CRABE BLOG.jpg

     Au crabe je dédie ces vers, à la nue qui babille
     entre les lèvres des rochers noirs
     veinés comme l'épars quotidien
     aux sables des regards filant doux
     au souffle du hasard, aux contingences et conjonctures
     à l'éventail des pinces recroquevillées sur elles-mêmes

     à ces yeux fous qui me fixent, jouant des filaments stellaires
     dessinés par la surface, au fil des anfractuosités
     qui s'étreignent, se confondent, aux portes les plus secrètes
     qu'ouvrent une à une les vagues sans coup férir

                                                                   Daniel Martinez

21/02/2017

Fleurs de lotus (une peinture anonyme)

484779627.2[1].jpg