241158

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2015

Brigitte Coudrain opus III

FRIED 15.jpg

FRIED 14.jpg
1990

. fin janvier, J. F. a déjà fait 8 aquarelles chez lui, il en fera plus de 15, de petits formats. En février, il commence à retourner à l'Atelier pour graver...
Mars, Avril. Le 21 Avril nos visitons le Musée Zadkine, non encore rénové, comme si Zadkine était juste absent... nous regardons les outils, le tablier... et le petit jardin.
. en mai, J. F. commence à faire des chutes, et le 16, suite à une chute très violente (dans l'escalier) commencent des problèmes de vision... La "fête" du 21 juin est annulée - il a aussi des problèmes de mémoire, mais surtout il ne peut plus travailler : il voit double, ou surtout a des "visions" bizarres... il a un "moral noir" et veut "changer de peau"...
avec un peu d'amélioration il peut essayer l'Aquarelle, à la Maison, le 29 juillet.
. en Août je fais venir sa table de l'Impasse du Rouet pour qu'il puisse travailler plus à l'aise. Nous allons au Jardin du Luxembourg et dans notre Jardin d'Atelier au mois d'Août
. le 14 nous allons à "l'Arsenal", le Port, et place de la Bastille au café... c'est une sortie pour lui...
. en Septembre, il revient graver à l'Atelier, et reprend sa planche interrompue il y a quatre mois...
. octobre, Novembre, plusieurs chutes.
en Novembre, il grave à l'Atelier (en décembre, je commence à rester avec lui le Dimanche, au lieu d'Estrée.)

                                                                       Brigitte Coudrain

10:22 Publié dans Arts | Lien permanent | Commentaires (0)

14/04/2015

Pour célébrer le Printemps : le poète Jules Mougin (1912-2010) et le plasticien Nicolas André

RONDE

                    Que fait la pie ?
                         Elle vit sa vie.
                    Que fait Corbeau ?
                         Il interroge.
                    Bâtissent leurs nids tous les oiseaux.

                    Que faites-vous là, mésange ?
                         L'ange bleu, monsieur.
                    Que fait moineau sur ma maison ?
                         Le bel amour, c'est la saison.

                    Que fait l'hirondelle ?
                         La demoiselle
                         et le printemps.

                     Jules Mougin
       (facteur et poète, a publié in Diérèse)

villa demoiselle BLOG.jpg

La villa Demoiselle, à Reims, peinture de Nicolas André

16:32 Publié dans Arts, Auteurs | Lien permanent | Commentaires (0)

22/03/2015

"Le Dragon du bon vouloir", de Guy Girard, sur des dessins de Nicolas Guérin, février 2015

A présent, cet étonnant recueil d'esprit surréaliste, né au regard de dessins de Nicolas Guérin, un adolescent tourmenté, qui les coucha sur des cahiers d'écolier, au crayon mine, crayons de couleur ou feutres, au fil des années 2000 - sans aucun souci esthétique particulier. Guy Girard, poète qui sera présent in Diérèse opus 65, lui a prêté voix. Voici le premier des huit poèmes en prose qui composent ce livret, suivi de son image écrite :

DESSIN X BLOG.jpg

Dents, cornes et carapace d’aspirateur à méninges, voici notre voisin  Monsieur Dragon qui vient relever son courrier. Il se tord et se dandine comme devant l’éternité, sur les escarbilles veloutées du cauchemar. Le temps a goût de miel salé. Dénoué par des fouets en feu, l’air commence à fondre et sous les mimosas, la mort va bouillir dans sa vieille lessiveuse. Mais que font les photographes, qui trébuchent sur les racines de cette très éclectique genèse ? L’arbuste de la connaissance (ne serait-ce pas un cactus ?) n’est qu’un tronc noirci, une fourchette édentée, un lampadaire sur une plage déserte, un feu rouge qui ne passe jamais au vert. Il s’agit bien d’attendre, pourtant ! C’est-à-dire de déchiffrer encore et toujours les lettres du mot "dragon" sur les corps nus des fantômes aimés. Résonnent les cymbales d’un parfum insulaire, qui m’avertissent que cette femme attendue à minuit est la reine de la ruche.

                                                              Guy Girard

18:38 Publié dans Arts, Auteurs | Lien permanent | Commentaires (0)