241158

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/05/2014

Pascal Ulrich : au tout (autour) du mouvement

       Pascal Ulrich dans ses oeuvres, photographié chez lui en décembre 2002, devant l'une de ses laques grand-format, par le peintre et revuiste Philippe G. Brahy, alors en visite à Strasbourg :

PHOTO ULRICH.jpg

   toucher au réel, ce serait toucher à l'inadéquation de l'écriture, à l'inadaptation ou à l'incapacité de la langue (d'en rendre compte), à la limite des sens (ou du sens) ? DM

L'un des dessins qui accompagnait cette photographie : 

DESSIN ULRICH.jpg

oscillations du niveau de l'eau, épaves tour à tour rejetées, ou empêchées, recouvertes par la vase, sous un ciel bleu sans pareil et sous le feu toujours vif d'un âge d'or, seule demeure l'énigme du paysage. DM 

 

07:20 Publié dans Arts, Auteurs | Lien permanent | Commentaires (0)

13/05/2014

Un dessin de Pascal Ulrich

       Du temps où il faisait paraître la revue Absurde crépuscule - vous en saurez plus avec le livre de Robert Roman qui paraîtra à l'automne prochain - ce dessin du plasticien Pascal Ulrich, nulle part encore reproduit :

 

ULRICH BLOG.jpg

07:32 Publié dans Arts | Lien permanent | Commentaires (0)

08/05/2014

Pascal Ulrich : début et fin de la neige

    "Ma vie dans la friable dureté de la nuit s'écoule peu à peu" : relu dans l'une de ses lettres, celle du 21 janvier 2006, & plus loin : "Café fort, cigare, Scutenaire, Francis Giauque et Diérèse comme petit-déjeuner et le tam-tam du monde en arrière-fond. Un beau jour il explosera le monde et rira bien qui rira le dernier. Il aura beau jeu, la belle affaire ! Tu parles !..." Et pour accompagner :

PASCAL 12.jpg

PASCAL 11.jpg

Lessiver les lampadaires avec des hurlements dans les yeux

                                                                                 Pascal Ulrich

01:36 Publié dans Arts | Lien permanent | Commentaires (0)