241158

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/07/2017

"Chartraines", de Jean-Paul Bota, débutera par :

Au souvenir de Chartres gravitent des HLM, une aire de jeu et la Maison pour tous. S’étageant vitres rose et bleu pâle des téléviseurs projetant où ? – leurs reflets, l’Eure à portée, une odeur de feuilles, humide et la lueur des lampadaires dessous quoi tu t’enfonces mâchant un parfum, mesurant d’avance palimpseste mélancolique des saules après la pluie (ils se reflètent) – ou bien sont-ce platanes, gestes-larmes des branches… – un rien d’aller ?

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Jean-Paul Bota

01/07/2017

"Poèmeries", de Frédéric Chef

Pour Diérèse 71, ce qu'écrit le poète :

 

... te voilà dans une toile de Dufy ou est-ce Monet

quelques drapeaux baigneuses en bikini Sainte-Adresse

au pied des falaises un lama ou cheval boulonnais

 

auprès d’un chapiteau – les amoureux du Havre

n’ont pas besoin de la mer mon amour t’en fais pas

je repense à Léo – et les bateaux se navrent

(Le Havre)

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Frédéric Chef

30/06/2017

"Parcelles", de Claude Albarède

Flamme agrandie
par sa lumière

d’un même élan
pour pénétrer

Comme l’herbe qui cherche
à briser cette pierre
et tenter l'impossible :

faire entrer le vivant
dans l’immortalité.

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

                                      Claude Albarède