241158

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2015

Michel Passelergue sera présent in Diérèse 67

Avec une parution prévue en avril 2016, la suite des auteurs conviés à cette livraison :

Fragments pour l'autre rive

                               i.m. G.P.

1


     Un flocon de sommeil, vie recroquevillée : ton
     premier battement de paupières. En toi le temps
     qui palpite, l'oeil entre deux eaux. Bientôt
     enfant joueuse, tu rirais de l'oiseau ou d'un
     chiffon ébouriffé. Pour l'heure, des nuages
     rampent à deux pas. On doit, pelotonné dans
     l'ombre, tourner le dos à un horizon broyé,
     aux grondements sourds de la nuit. Un siècle
     passe... J'observe ces vieux murs, le peu de
     lumière qui s'accroche aux arbres. Et je songe
     à ce cliché ancien où, devant un mur de briques,
     nous cherchions tous deux du regard, toi l'enfance,
     moi le lointain...

                                                               Michel Passelergue

11:05 Publié dans Diérèse | Lien permanent | Commentaires (0)

29/11/2015

Jean-Paul Bota sera présent in Diérèse 67

Au fil de l'eau, alors que le numéro 66 est à l'atelier...

Nantes

 

Quai de la Fosse peu décidé le ciel entre soleil dé affadi de braises, une pièce usée le soleil et la cendre des pluies, des heures déjà le grain l’éclaircie tandis que je vais laissant dans mon dos la médiathèque, les remugles d’un compresseur là, halte au Feeling peut-être ou Frégate, la Capitainerie ou…, ces bars qui se succèdent le long du quai… pour un bock que j’assèche le temps encore d’une averse à l’égal d’un J. Josse, son Retour à Nantes, repartant maintenant longeant le Mémorial de l’esclavage (Face, à quelques temps de là), à filer vers l’accès, ce souterrain que j’emprunte textes liés à l’abolition Sedar Senghor Elégie pour Martin Luther King ou Césaire Cahiers d’un retour au pays natal, qui me reviennent Tamango ou Coke en stoke… quai de la Fosse, ici d’où fut signé l’Edit de Nantes, Maison des Tourelles (ou est-ce le Château ?), je regarde, peuplé de mécanique, cet éléphant là-bas aux Machines de l’île, accoté au Carrousel, ô Jules Verne et l’écho d’il, natif de N., les grues Titan, ainsi de leur nom en référence à leur puissance de levage...

                                                                                                 Jean-Paul Bota

21:34 Publié dans Diérèse | Lien permanent | Commentaires (0)

23/11/2015

Diérèse 66

A vous : les premières pages du futur Diérèse
(avec ses 284 pages à venir)

 

D 66.jpg

T ILL D66.jpg

 

SOMMAIRE D 66  1.jpg

 

SOMMAIRE D 66  2.jpg

_______________faites passer je vous prie___________________

01:24 Publié dans Diérèse | Lien permanent | Commentaires (0)