241158

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/11/2015

"Diérèse" 66

Avant que de regagner mes pénates, vous dire que le prochain numéro de Diérèse totalisera 280 pages, un sacré travail vous vous en doutez. La poésie internationale vaut à elle seule le détour, avec des traductions de l'afghan, de l'allemand et du chinois. A vous toutes et tous qui restez attentifs et patients, merci, amicalement, Daniel Martinez

01:05 Publié dans Diérèse | Lien permanent | Commentaires (0)

13/11/2015

Olivier Massé, poète et critique à "Diérèse"

Diérèse a toujours su rendre compte de la vie poétique de nos contrées, loin de nos "intellectuels" en manque d'audience, tout en sortant des cadres obligés & renvois d'ascenseurs auxquels, faute de mieux, vous êtes habitués... Je vous présente aujourd'hui un poète qui dans la revue a effectué le travail le plus méritant à mon sens, j'ai nommé Olivier Massé, auteur aquitain, qui a publié dans plusieurs revues de poésie, ainsi que deux recueils (Poèmes préhistoriques, l’Harmattan 2013, Tanka du café, Editions du tanka francophone, 2014). Un troisième recueil va paraître prochainement aux éditions de la Crypte : le Mort qui parle.

 

Notes d’Olivier Massé pour la revue Diérèse

- En bref et au jour le jour, Max Alhau, éd. de la Porte (Diérèse 65)
- Gérard Engelbach, éd. du nouvel Athanor (Diérèse 65)
- l’Amour brûle le circuit, Alain Borne, éd. Fondencre (Diérèse 66)
- La nuit peut venir, Marie Cazalas, éditions de la Crypte, (Diérèse 66)
- Sous le couvercle de la nuit, Jean Chatard, éd. Sac à mots (Diérèse 66)
- Clameurs du jour, Jean Chatard, éd. Editinter (Diérèse 64)
- Jean Chatard, Demain n’existe plus (Revue Chiendents n°75) (Diérèse 66)
- Frag/ments & caetera, une anthologie de poésie brève, Jacques Coly, éd. des deux Siciles (Diérèse 63)
- Pascal Ulrich, le rêveur lucide, éd. du Contentieux (Diérèse 64)
- Anthologie poétique 1972-2012, Maurice Couquiaud, éd. l’Harmattan (Diérèse 63)
- Comme un cri d’os, Jacques Simonomis, Christophe Dauphin, éd. les Hommes sans épaules (Diérèse 65)
- Décharge (revue) n°160 (Diérèse 62)
- Diplomatiques, Guillaume Decourt, éd. Passages d’encre (Diérèse 63)
- les Années pratiques, Alain Eludut, éd. Tarabuste (Diérèse 65)
- Vertiges, Alain Fabre-Catalan, éd. les Lieux-dits (Diérèse 62)
- Attractions terrestres, François Graveline, éd. de la Crypte (Diérèse 63)
- Une Source au bout des pas, Gilles Lades, éd. de la Porte (Diérèse 63)
- Sans poésitation, Alain Jean Macé, éd. du Contentieux (Diérèse 65)
- Billets d’absence, Jean-Jacques Nuel, éditions Le pont du change, (Diérèse 66)
- Courts métrages, Jean-Jacques Nuel, éd. le Pont du change (Diérèse 64)
- Miroir sans issue, Michel Passelergue, Ed. du Petit Pavé, (Diérèse 66)
- le Don des mots, Ludmilla Podkosova, éd. l’Harmattan (Diérèse 65)
- le Sort est en jeu, Jeanpyer Poëls, éd. de la Porte (Diérèse 64)
- la Vie en vie, Jeanpyer Poëls, éd. la Porte, (Diérèse 66)
- Défaillir, Jeanpyer Poëls et Bernard Noël, éd. de la Porte (Diérèse 62)
- Poésie première (revue), n°60 (Diérèse 65)
- Poèmes du visage derrière la fenêtre, Louis Raoul, éd. de la Crypte (Diérèse 63)
- l’Epaule du paysage, Jeanine Salesse, éd. Tarabuste (Diérèse 65)
- la Poésie sauvera le monde, Jean-Pierre Siméon, éd. le passeur (Diérèse 65)
- Journal en noir, Pascal Ulrich, éd. du Contentieux (Diérèse 65)
- Registre des ombres, Yekta, éd. l’Oreille du Loup (Diérèse 63)

 

Faites passer je vous prie-------------------------------------------------merci

08/11/2015

A l'approche : Diérèse 66

Loin d'une actualité tapageuse, le numéro 66 de Diérèse s'annonce, en voici déjà la première de couverture, dessinée par Pacôme Yerma - avec une sortie prévue aux premiers jours de la nouvelle année. Un sommaire pas ordinaire, vous le constaterez un peu plus tard... J'ai à cet effet choisi un titre : "L'autre langue", et cet exergue, en hommage à Umberto Saba : "Que l'on comprenne ce qui doit être encore signifié par des vers, non par force d'inertie mais par nécessité." (in Que reste-t-il à faire aux poètes ?). Voici plutôt :

 

COUV D66.jpg

___________faites passer je vous prie, merci________________

11:12 Publié dans Diérèse | Lien permanent | Commentaires (0)